31.05.2006

fumer tout

(fin de soirée à Matongé, avril 2005)

 

"Mais le lendemain ! le terrible lendemain ! … La hideuse nature, dépouillée de son illumination de la veille, ressemble aux mélancoliques débris d’une fête. "

 

Baudelaire

14:48 Écrit par Mon Oeil | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

coucou J'ai mis du temps à trouver un endroit où laisser un commentaire..le labyrinthe des mots....
Je te lis moi aussi et bien souvent, je reste muette devant l'écrivaine que tu es...devenue
Chapeau bas(!)
Tu vois, je vais bien au coeur de ma campagne, de mon boulot et ma petite famille.
Mon petit ange grandit,lui aussi passe sa vie dans les livres...
Je pense souvent à Bruxelles et à ceux que j'aime, un petit retour en août s'impose, histoire de puiser dans mes racines les ressources nécessaires pour vivre pleinement ici!
Comme la vie change, comme le temps passe, comme je lis que tu deviens celle que tu as toujours souhaité: être au coeur de ta passion.
Je suis si heureuse pour toi que tu...Sois!
Je t'embrasse "ma" petite française accueillie là-bas, nous avons fait un échange, c'est beau quand même...
bises du coeur*
Cristèle

Écrit par : cristèle | 02.06.2006

Les commentaires sont fermés.