01.09.2006

E E E E E E E E E E E ...

(Boulangerie Pattisserie Vereecke - Brussel Noord - 2006)

 

Hommage tacite à la disparition de G. Perec ou une sorte de Dictée Magique détraquée ou la maison d'Armand Jammot sous acide...

 

 

Le lipogramme consiste à composer des textes en s'interdisant l'emploi d'une ou plusieurs lettres .La Disparition , de Georges Perec, est un roman entièrement écrit sans la lettre << e >> . Dans le passage qui suit, le héros de l'histoire , Anton Voyl, souffre d'insomnies .

 

Un voisin compatissant l'accompagna à la consultation à l'hôpital Cochin . Il donna son nom, son rang d'immatriculation à l'Association du travail . On l'invita à subir auscultation , palpation, puis radio . Il fut d'accord . On l'informa : souffrait – il ? Plus ou moins, dit – il . Qu'avait – il ? Il n'arrivait pas à dormir ? Avait – il pris un sirop ? Un cordial (1 )? Oui, il avait , mais ça n'avait pas agi . Avait – il parfois mal à l'iris ? Plutôt pas . Au palais ? Ca pouvait ; Au front ? Oui. Aux conduits auditifs? Non, mais il y avait , la nuit , un bourdon qui bourdonnait . On voulut savoir : un bourdon ou un faux - bourdon ? Il l'ignorait .

Il fut bon pour l'oto-rhino, un gars jovial , au poil ras, aux longs favoris roux , portant lorgnons , papillon gris à pois blancs , fumant un cigarillo qui puait l'alcool. L'oto-thino prit son pouls, l'ausculta, introduisit un miroir rond sous son palais , tripota son pavillon , farfouilla son tympan, malaxa son larynx , son naso – pharynx , son sinus droit , sa cloison . L'oto-rhino faisait du bon travail , mais il sifflotait durant l'auscultation ; ça finit par aigrir Anton ...

16:02 Écrit par Mon Oeil dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Hello Milady Bravo, bien tes photos, j'apprécie bcp la dernière, entre autres, l'humour des titres -la mère michel-et ton oeil-les 2 quotidiens-bon je reviendrai...

Écrit par : Christ.ian | 01.09.2006

Les commentaires sont fermés.