30.10.2006

la France profonde

Octobre 06 068

 

Photo de famille prise du cimetière où sont enterrés mes aïeux, sur le chemin des Bruyères avant d'aller chercher du lait à la ferme des Coulées...

 

Et pour ceux qui savent

ou

pour ceux qui doivent savoir...

La Toussaint n'a révélé aucun saint, mais quelques martyrs et surtout de nombreux bourreaux.

Les familles sont ce qu'elles font et nous avons eu moult piètres exemples d'humanité, de respect et de cohérence car ces mots ne sortent pas de terre, il faut les chercher plus profond que quelques topinambours (aussi appelés navets de Jérusalem, je crois), et ici, rien que des taupes.

 

Alors façon Radio Londres, Quelques annonces choc façon Une du Parisien:

 

"les Talibans sont au Mans"

"les fous ne sont pas ceux qu'on croit/voit"

"les myopathes ont aussi des poils aux pattes"

"dur dur d'être un pépé"

(ou variation au féminin:dur dur d'être une mémé)

"un sanglier bien décapité vaut mieux qu'un gros porc mal rasé"

"la violence des banlieues contaminent nos jolies campagnes"

"les gros glands ne font pas des bons samaritains"

"gare aux moriiiiiilles!"

 

 

en résumé, nous guérirons des blessures des autres...

ah heureusement que nous sommes des êtres d'amour et de glaise.

11:21 Écrit par Mon Oeil dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |