31.05.2006

fumer tout

(fin de soirée à Matongé, avril 2005)

 

"Mais le lendemain ! le terrible lendemain ! … La hideuse nature, dépouillée de son illumination de la veille, ressemble aux mélancoliques débris d’une fête. "

 

Baudelaire

14:48 Écrit par Mon Oeil | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |