22.11.2006

ce matin...

Novembre 2006 026

Novembre 2006 043

 
Ce matin, dans le palais, nous étions hagards, automatiques, disséminés entre des étages stériles et des escaliers pharaoniques...
Nous avons effectué une centaine de pas perdus dans cette grande maison de sourds...
Quel peau palais c'était, dommage qu'aucune bascule ne se balançait au dessus de nos têtes, nous aurions pu croire en la bénédiction du lieu, et repartir légers.
 
Mais, disent les vieux huissiers qui y meurent, arpentant les ascenseurs de bas en haut, la justice a fui l'édifice depuis longtemps déjà. Seuls les murs sont aujourd'hui les garants de la loi.

12:09 Écrit par Mon Oeil dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |